La musique me parle, je ne connais pas son langage, mais je le comprends à travers mon corps.

Le son est l’énergie invisible qui déclenche une onde qui perturbe un grand espace.

Depuis longtemps je m’interroge sur cette étrange relation entre le visible et l’invisible, le geste et la parole et les multiples occasions de travail avec l’extraordinaire ensemble des chanteurs de Mikrokosmos m’ont fait progresser beaucoup dans ma recherche.

 

Antonella Bussanichartiste vidéo et photo, 2012.

Et comme Loïc Pierre n’est pas seulement un chef mais aussi un visionnaire, un acteur culturel à 100% dans son temps, il promeut des œuvres rares, de Gustav Mahler au somptueux concerto pour chœur et violon de Pascal Zavaro.

 

André Clavetl’Echo, mai 2011.

Emmené avec beaucoup de panache par Loïc Pierre, Mikrokosmos est un ensemble généreux et créatif, le partenaire idéal pour un compositeur.

 

Pascal Zavaro, Compositeur, 2012.

Les « Créatures » de Bruno Regnier et Loïc Pierre sont donc l’aboutissement d’une lente éclosion que les instrumentistes comme les chanteurs incarnent avec conviction. […] Jamais le chœur ne se prend pour autre chose que ce qu’il est, droit dans son rôle superbement tenu. […] Mikrokosmos ne s’emballe pas, c’est au bénéfice d’une clarté irréprochable dans l’agencement des différents mouvements. Un équilibre que seule la voix off du poète vient troubler…jusqu’à se fondre en flow multivoque dans le groove puissant de l’orchestre, et disparaître.

 

Lorraine Soliman, JAZZ magazine, Nº586, avril 2011.

 

VOIR
HTTP://WWW.JAZZMAGAZINE.COM/

Mikrokosmos,Le plus cosmique...

Fondé en 1939 par le compositeur et chef autodidacte Loïc Pierre, ce qui n'était au départ qu'une chorale de jeunes filles s'est rapidement imposé comme une référence en matière de création. Chœur fétiche du compositeur de musique de films Bruno Coulais, cet ensemble de 40 chanteurs pros est exclusivement dédié au contemporain. Son dernier enregistrement, consacré au "Requiem" de Patrick Burgan, est une explosion de couleurs. Ces dernières années, il s'est fait une spécialité des concerts spectacles mêlant performance musicale et arts visuels.

 

Thierry HillériteauLe Figaro , Janvier 2017.

Le chœur Mikrokosmos, il y'a un art après l'art

[...] Quelques connaisseurs et amis sans doutes, c'étaient donnés le mot et rendus sur place pour un concert audacieux, précis, lumineux, sombre, joyeux, jeune, radical, bizarre, bouleversant, choral, lent, vif, intimiste, artisanal, poétique,  épicé, neuf.

Quoi d'autre ? Féerique [...]  pour souligner qu'après Beethoven il y'a encore un art. Qu'après un art, il y'en a un autre.

D.M, Le progrès - Festival de la Chaise-Dieu , 2013.

Mikrokosmos, quelle belle claque

[...] les spectateurs étaient désarçonnés, sans point de repère. Entourés de voix douces comme des cordes, percutantes comme des pierres, hystériques comme des furies. Mais toujours avec une incroyable justesse. En quelques secondes le chœur plongeait le publique dans les laudes d'un monastère, avant de lui planter un péplum de superproduction, en passant par une saga slave ou un huit clos irlandais.

Mikrokosmos est un O.V.N.I.

E.D , La voix du Sancerrois,  Juin 2016.

© 2015 by Mikrokosmos.  Créé par Brice Modard