La Nuit Dévoilée

« Attendez deux minutes, on attend la lumière, vous savez, cette chose

qui vous rend beaux, qui fait briller vos yeux et irradie vos cheveux... »

Ariane Mnouchkine

LE SPECTACLE

Mise en scène, scénographie et direction musicale 

Loïc Pierre

Assistants à la direction 

Mathieu Bolcato et Félix Benati

Assistante à la mise en scène 

Hélène Gendek

65 minutes sans entracte

24 à 36 chanteurs et chanteuses

1 directeur musical

 

Contact diffusion

Magali Cardeilhac

Chœur Mikrokosmos
31, avenue Henri Brisson 18100 Vierzon

+ 33 (0)6 73 42 16 57

+ 33 (0)2 36 55 28 54

​​

La Nuit Dévoilée a été créée en 2013 dans la grande nef de l’Abbaye de Noirlac. Forte de son succès immédiat, La Nuit Dévoilée n’a depuis cessé de sillonner la planète, de l’Opéra de Beijing à la Folle Journée de Tokyo, de l’Opéra de Taipei à l’Abbaye de Vezelay. Soit à ce jour plus de 100 représentations et autant de standing ovations.


Un concert entièrement spatialisé
Mikrokosmos a toujours tenté de s’affranchir des rituels immuables du concert : arrivée des artistes, psalmodies des applaudissements, silence solennel, gestes sacrés des interprètes, stricte alternance des opus. De cette architecture dramaturgique héritée d’une somptueuse histoire des concerts, Mikrokosmos invente avec La Nuit Dévoilée une autre scénographie pour mieux plonger au cœur de la matière chorale.

 

Voyage au cœur des voix
Conçue comme une grande arche subdivisée en trois moments nocturnes, La Nuit Dévoilée invite, rapproche et accorde des compositeurs aux esthétiques opposées. Ici, les temps se dissolvent, les artistes s’épousent, les langues s’entremêlent et les harmonies s’embrassent. Plongé au cœur de la matière chorale, le public vibre au contact palpable des sons et des corps en mouvement. Cette Nuit Dévoilée trouve sa place partout et en tous édifices, modelée selon les vertus architecturales et acoustiques des lieux investis, passionnant travail mené avec Mikrokosmos.

 

En cercle, en double cercle, autour du public, en ligne, en grappe ou lovées dans une chapelle aveugle pour le public; ces images chorales naissent naturellement des architectures musicales. Sans oublier la lumière avec un camaïeu travaillé autour des fluctuations des tempi, des harmonies crépusculaires et des langues convoquées.

que chuintent les ténèbres…
 

Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait

 

Meredith Monk (1942)
Plague (1988)

 

Francis Poulenc (1899-1963)
Figure Humaine (1943)
…Toi ma patiente…
…Riant du ciel et des planètes…
…le jour m’étonne et la nuit me fait peur…

 

Gjermund Larsen (1982)
Halling frå senja

Gjendine Slålien (1871-1972)
sur un arrangement de Günnar Eriksson (1936)
Gjendines bådnlåt

…la nuit épouse en ombre tous les embrasements…


Meredith Monk (1942)
Jewish storyteller (1988)
Dance (1988)
Dream (1988)

 

Jaakko Mantyjärvi (1963)
O Magnum mysterium (1998)


Grete Pedersen (1962)
Ned i vester soli glader (Hymne vespéral)


 

…voiles, voix et runes…
 

Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait

 

Norman Luboff (1917-1987)
Black is the color

 

Veljo Tormis (1930-2017)
Kuulmata kuskil kumiseb kodu


Edvard Grieg (1843-1907)
Opus 71

 

Henning Sommerro (1952) / Grete Pedersen (1962)
Brujemarsj

PROGRAMME

Chœur Mikrokosmos
31 avenue Henri Brisson
18100 Vierzon

France
info@choeur-mikrokosmos.fr

+ 33 (0)6 73 42 16 57

+ 33 (0)2 36 55 28 54

  • Facebook
  • Instagram
  • Blanc Icône YouTube