à propos

MIKROKOSMOS

Ardent défenseur bien souvent qualifié de trublion de l’art choral hexagonal, Mikrokosmos propose depuis 30 ans une palette sonore a capella exceptionnelle nourrie d’aventures artistiques peu communes. Porté par une troupe de 40 jeunes chanteurs et chanteuses, auréolé de vingt prix internationaux, le « laboratoire d’art choral » Mikrokosmos cultive l’audace.


La pluridisciplinarité de son fondateur Loïc Pierre a très vite propulsé Mikrokosmos « en scène ». Avec des créations originales mariant influences et références inédites, le chœur dissout les frontières entre les arts : ciné-concert, danse hip-hop, installation vidéo et tragédie antique intimement mêlés au chant dressent un portrait singulier de l’art choral d’aujourd’hui.


Plusieurs sensibilités colorent la trajectoire de Mikrokosmos : une exceptionnelle politique de commandes déployée depuis ses débuts, le terreau fertile et prestigieux du répertoire scandinave, la belle histoire des peuples baltes, mais aussi la flamboyance américaine et l’insolence asiatique cisèlent le son du chœur et consolident un répertoire alternant grandes pages chorales contemporaines et créations a capella.


Avec Mikrokosmos, la scène s’embrase, l’art choral crépite et s’ouvre à tous les publics. En 30 ans et sans aucune frontière esthétique ni chapelle ankylosante, la palette du chœur s’est considérablement étoffée tout en conservant son socle immuable : déploiement des langues, fièvre rythmique et incandescence des harmonies liés à une puissante incarnation métaphorique forgent désormais la signature de Mikrokosmos au service de l’art choral a capella.

DSC_8466.jpg

LOÏC PIERRE

Fondateur et directeur artistique du Chœur de Chambre Mikrokosmos depuis 1989, Loïc Pierre est chef de chœur, metteur en scène, scénographe, compositeur et plasticien. Artiste pluriel toujours en recherche d’originalité, il puise ses influences chez Sam Francis, Ariane Mnouchkine, Jackson Pollock, Andrei Tarkovski, Bob Wilson, Alfred Hitchcock ou Martin Scorsese.

 

Affranchi du rituel immuable du concert il propose une autre cérémonie et de fait invente un théâtre choral au service d’un art renouvelé et parfaitement actuel. Ses spectacles témoignent de cette fusion revendiquée : Tenebrae (2001), Ombres vives, une autre histoire du cinéma (2006), La Nuit Dévoilée (2013), Retour à la terre (2014), Jumala (2016), Chroniques des peuples oubliés (2018), L’Origine du Monde (2019), Rituel (2020), œuvres profondes et singulières, modernes et parfaitement maîtrisées par un artiste innovant, généreux envers son public, artisan humble et sincère des maîtres qu'il interprète.

Loïc Pierre est aussi le directeur artistique du Festival de la Voix de Châteauroux.

MYRIAM DE ARANJO

Myriam de Aranjo étudie le chant auprès de Christiane Patard, professeure au CNSMD de Paris et complète sa formation en Italie avec le maestro Gino Becchi à Florence et Arrigo Pola (professeur de Luciano Pavarotti et Mirela Freni) à Modene, et en France auprès de Béatrice Burley et Lucia di  Carlo. 

Elle fait une carrière de choriste professionnelle et se produit dans divers théâtres lyriques Français : le Châtelet à Paris, Strasbourg, Nancy, Metz, Nantes, Tours…

Myriam de Aranjo enseigne l'art du chant depuis 34 ans. Aujourd'hui au sein de sa structure associative La Fabrique du Chanteur elle forme avec son équipe pédagogique un public tant de débutant·es que d’amateur·es confirmé·es, de jeunes en voie de professionnalisation et de professionnel·les. Elle dispense également des cours particuliers depuis 25 ans à Paris, dans l’association FORANIM.

Plusieurs chef(fe)s de chœurs amateurs et professionnels lui font confiance pour accompagner leurs chanteurs, notamment Fanja Rahajason (Bulles de Swing et Graffiti), et bien sûr Loïc Pierre pour Mikrokosmos depuis 2008.

 

Nombre de ses élèves ont intégré de prestigieuses écoles françaises et internationales, dont Laure Petit, rentrée au CNSM de Paris (2020), et Luc Dehnin à l’Ecole nationale supérieure de Leipzig (2019), tous deux anciens de Mikrokosmos.

 

Pour en savoir plus sur Myriam De Aranjo : https://www.professeurdechant.org/

IMG_20211229_182402_534.jpg

ADAM HARRATA

Adam Harrata est chanteur lyrique et chef de choeur. Actuellement en formation au conservatoire de Strasbourg, il étudie le registre de ténor et de contre-ténor auprès de Jean-Noël Briend et Monika Mauch. Il s'est formé en direction de chœur auprès de Jean-Philippe Billmann. 

En 2020, il passe un an en Norvège où il découvre la musique norvégienne et la création contemporaine. Il chante cette année-ci au sein du Kammerkoret Aurum où il est chef de chœur assistant auprès d’Eva Holm Foosnæs. L’effervescence musicale dans laquelle il entame son voyage norvégien lui fait découvrir une musique qui floute les frontières entre classique, jazz, contemporain et musique pop. C'est ce qui le pousse à intégrer Mikrokosmos dans l'optique de servir la création contemporaine à l'aune d'une nouvelle définition de l'art choral. 

Il est actuellement l'un des assistants du chef de choeur Loïc Pierre. 

DSC_5165.jpg

NEL ANDRE

Il y a quelques années, en voyant le Chœur Mikrokosmos sur scène, Nel a un déclic. Elle est particulièrement attirée par son répertoire musical et résonne avec l'univers graphique façonné par la troupe. Le travail mené sur la scénographie, les corps et la théâtralisation de l'art choral constitue pour elle une évidence et la pousse à faire partie de l'aventure.

 

Lorsqu'elle intègre le Chœur Mikrokosmos en 2019, elle n’a qu’une modeste formation musicale en poche et quelques expériences dans des chorales, dont l'ensemble Lumen Laulu. Elle y bénéficie de riches apprentissages et envisage le chœur comme une école.

Nel travaille sa polyvalence, stimule sa créativité et aiguise sa curiosité. Pourtant tournée vers les sciences, elle explore et mêle les arts visuels comme sonores. Son goût pour les couleurs, l'assemblage, la décoration, le montage photo, le dessin, la couture ou encore le bricolage… l’amène à épauler Loïc Pierre dans la création des costumes, la réalisation de court-métrages ou encore la conception scénographique du nouveau projet, PASSION, qui voit le jour en 2022.

Mur 2 NB.JPG

MARIANNE BELIJAR

C'est par le piano et le chant choral que Marianne Bélijar explore la musique à l'âge de 7 ans et se tourne ensuite vers les arts plastiques.

À 24 ans, secouée par la catastrophe de Fukushima, elle part renouer avec ses racines japonaises lors d'un voyage initiatique de deux ans sur l'île enjouée d'Okinawa. À son retour, elle intègre la classe de chant lyrique de Sylvie Sullé en tant que soprane tout en se formant aux arts de la scène avec Sophie Fontaine et aux pratiques somatiques des conservatoires d'arrondissement de Paris, notamment en Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé avec Catherine Augé.

Elle découvre sa passion pour la danse libre dans la classe de Nadia Vadori-Gauthier et s'intéresse au corps de l'artiste interprète, en recherche de liberté par le mouvement, par l'expérience sensible à soi et au monde, affranchi des modèles de représentation dominants.

Elle entre dans le Chœur Mikrokosmos en 2017 où elle trouve enfin une passerelle entre chant, théâtre et danse et prend la relève d'Hélène Gendek en 2021 avec l'atelier de « Corps Poétique » en collaboration avec Suzie Ripoche.

DSCF8355.JPG

SUZIE RIPOCHE

Née d’un père musicien et d’une mère comédienne, l’art vivant est au centre de la vie de Suzie depuis toujours. Elle prend des cours de chant dès son plus jeune âge en école de musique et découvre son amour de la scène au lycée.

 

Elle ne s’épanouit pas dans les conservatoires et décide donc de se former auprès de professeur·e·s particuliers·ères. Elle rencontre ainsi Myriam De Aranjo, la coach vocale de Mikrokosmos, en 2018. Cette dernière l’invite à aller voir « La Nuit Dévoilée » et le coup de coeur est immédiat pour Suzie. Elle intègre le Choeur fin 2018.

Depuis l’été 2021, elle devient assistante à la mise en scène et prend la relève d’Hélène Gendeck sur les ateliers « Corps Poétique » avec Marianne Belijar. Elle y trouve un espace fertile pour approfondir le travail du corps dans l’espace ou la présence scénique, renforçant sa sensibilité et sa passion pour les arts de la scène.

 

Elle chante dans plusieurs autres ensembles vocaux et projets artistiques aliant la musique, la danse, le théâtre et l’écriture poétique.

Aujoud’hui Suzie se forme également au théâtre auprès d’Agnès Jobert et à la danse auprès de Nicolas Irurzun à Nantes.